VIPLAYLANDBiographie • Expositions • Films & DispositifsConcertsProjets / Solo / GroupesDiscographiePresseCommandes & CollaborationsArchivesContact
 
 

===== EXPOSITIONS (sélection)

> Run run run , Centre d’art de la Villa Arson, Nice, 2016
> Mute compagny : Espace d'en bas ; Paris 2012
> Le Temps de l’écoute centre d’art de la Villa Arson ; Nice 2011
> Chansons de geste :invitation de A.Maguet et O.Millagou Galerie Sultana Paris 2010
> Formes invicibles de l’illusion :printemps de septembre / Toulouse 2010
> Six feet under / Glassbox hors les murs / fondation Avicenne, Paris,2009
> L’oblique de phase ”No descriptive Method” Le Dojo, Nice, 2009
> “10 pouces contre l’insomnie” (Hypnose) Galerie Duplex, Toulouse, 2008
> Station des ondes, visite du chantier, La Traversée/104, Paris, 2007
> Cabines d’écoutes, Kunst-Werke, Art France, Berlin, 2006
> 3d Wallpaper, Proposition Jérôme Poret, Le Dojo, Nice, 2006
> Reprise de l’effet relief, Transpalette /Emmetrop, Bourges, 2006
> Devox, avec Antoine Schmitt, Festival Osophére, Strasbourg, 2005
> Cabines d’écoute n°6, Musée des Abattoirs, Toulouse, 2005
> Bruitage technique, “un pour tous”, Glassbox, Paris, 2005
> Cabines d’écoutes #4 Ecoute Centre Pompidou, Paris, 2005
> Ebruitement des rochers parlants, Ouverture3, Laboratoires d'Aubervilliers, 2005
> Juke box pour musique sans titre - Exposition “Live”, Palais de Tokyo, Paris, 2005
> Cabines d’écoutes - Laboratoires d'Aubervilliers, 2004
> Radio shack "Transimages 2 - Mobilités" - Palais de Tokyo, Paris, 2003
> Insonacson/2 - la Box Ecole des Beaux Arts, Bourges, 2002
> Megaphone systeme - Connexe 02, Maison des Métallos, Paris, 2002
> A usages uniques/2 - Public> Play1, Paris, 2002
> Radio shack - Harvard University, Boston, 2000
> Aire de repos* - Festival Belluard Bollwerk International, Fribourg, 2000
> Day of dancing floor * - Rencontres Internationales de Photographie, Arles, 2000
> NWA * - Liste 2000, Galerie Anton Weller, Bâle, 2000
> Sound Edit heure, pièce sonore, site internet de la revue Mouvement, Paris, 2000
> CinéStatic# 2 * - Galerie Anton Weller, Paris, 2000
> Sound corridor, Cité des Sciences et de l’Industrie, Paris, 1999
> De jour, de nuit * - Chez Isabelle Suret, FIAC 99, Galerie Anton Weller
> Never Walk Alone * - Centre National de la Photographie, Paris, 1999
> Le temps qu’il fait - Visions Underground, Printemps du Québec, Paris, 1999
> Sentimental Phone Sonic - Sound Politics, Infozone, Paris, 1999
> CinéStatic - Déplacements, Galerie Anton Weller, Paris, 1998
> Ex aequo à execho -La clef ,St Germain en Laye, 1997

=====Résidences:

> Choufla mer résidence - Alliance Française Essaouira Maroc 2012
> Bureau de production Résidence Le 104 Paris 2010
> No Descriptive method -Villa arson Résidence- Nice 2009
> Villa Medicis hors les murs AFAA Berlin 2006
> Radio shack :Harvard University - Boston 1999
> Alliance Française centre culturel Alexandrie Egypte 1997

===== Bibliographie (ouvrages collectifs)

> Une forme pour toute action:Printemps de septembre à Toulouse 2010
> Arnaud Maguet & Guests Editios: Blackjack / Villa Arson 2009
> Les images et les sons dans les hypermédias artistiques contemporains/H.Zénouda Editions: L'Harmattan 2008
> Planètes sonores : radiophonie, arts, cinéma / Al.Castant :Editions: Monografik 2007
> Ménagerie de Verre : nouvelles pratiques du corps scénique/P.Brignone : Editions: Al Dante 2006
> L’Acte pour l’art / Arnaud Labelle-Rojoux : Editions : Al Dante 2004
> Catalogue / LIVE : Unlimited music/ A.Voltz : Editions : Cercle d’art / Palais de Tokyo 2004
> Revue Parachute n°107 : De la singularité du son par Vincent Epplay Editions : Parachute 2002
> Ateliers 1997-2002 Centre national de la photographie : V.Epplay / P.Giner Editions : Cnd 2002
> Montersampler - Ouverture du champ musical/D. Chevalier: Editions : Scratch - Centre Pompidou Paris 2000




 

 

 

Abstract Generative Radio Mix New Generation (AGRM-NG)
Radio Mix" (AGRM), présenté à Phonurgia en 2001.AGRM-NG ne contient pas de mix radio prédéterminé : c’est une œuvre programmée pour fabriquer un mix unique à chaque écoute.
Le travail d'échantillonage est constitué d'une somme de fragments (environ 200 fichiers). AGRM - NG utilise le medium radio comme un générateur de sons, et énonce une sorte de métaphore du langage radiophonique, en jouant de ses codes formels specifiques.Cette approche a servi de modèle à un logiciel écrit pour l'occasion, privilégiant le mix temps-réel .
A chaque lancement, le logiciel réalise un mix unique, basé sur des prises de décisions internes, selon des règles fixées à partir de préceptes de traitement de lecture. Les différentes banques sonores s'activent et se structurent sur des modes utilisant la temporalité, la succession, la répétition, la durée, le délai, le volume, le pan et le pitch. Au sein de ce processus,.
Ces règles sont probabilistes et procèdent par oppositions, ruptures, assemblages et déconstruction du développement sonore .Une écoute répétée invite l'auditeur, à parcourir mentalement la bande radiophonique de la matrice générative ; au delà d'une narration fixée, d'un mixage conventionnel, l'auditeur se trouve entrainé sur les voix d'une promenade anecdotique et paradoxale laissée à sa libre interprétation.
a
http://www.gratin.org/as/agrmng/
Vincent Epplay: concept, samples design, composition
Antoine Schmitt: concept, programming, composition
Le bouton de droite permet de (re)démarrer une génération de mix radio.Le bouton de gauche permet de choisir entre le mode de génération unique (par défaut) et le mode de génération infinie, auquel cas les mix de 4 minutes sont enchainés sans fin.

SOUND EDIT HEURE
Sound Edit heure, conçue pour la galerie du site internet de la revue Mouvement est une proposition personnelle où l'artiste
s'est confronté pour l'occasion à la technologie de l'internet. Le principe est celui d'une horloge qui se rapporte au temps de l'utilisateur quatre chiffres qui indiquent les minutes et les heures évoluent sur un fond se dégradant du blanc vers le noir suivant le passage du jour à la nuit. Soient quatre séries de chiffres de 1 à 9 auxquelles correspondent différentes structures sonores : des sons détachés ou isolés pour les heures, des sonorités plus atmosphériques introduisant une certaine narration pour les minutes. Le zéro correspond au silence. Autrement dit : pause à minuit."

 a

MEGAPHONESYSTEM
Dispositif de diffusion de signaux sonores intrusifs
Composition developpée à partir d'un programme génératif et aléatoire
(application issue du cdr infinite cd for illimited music) sirènes, alarmes, sonneries, un répertoire de sons qualifiés de nuisibles est diffusé par intermittence, alternant avec de longues plages de silence. Multidiffusion sur 4 mégaphones évoquant, autant par leur aspect que par la qualité reduite du son, des ambiances d'animation de manifestations publiques.
a
Dispositf,pour Connexe 02- Maison des Métallos, Paris, déc 2002 à l'invitation d'Alain Declercq & la revue Mouvement

INFINITE CD for UNLIMITED MUSIC
a
Infinite CD for unlimited music, est le premier CD infini.
Il génère indéfiniment une musique toujours différente, toujours similaire. Le logiciel résidant sur le CD Rom produit une musique générative, en combinant de manière aléatoire et toujours renouvelée une composition.
Infinite CD installe chez son utilisateur une musique d'aménagement minimaliste, qui se renouvelle perpétuellement de manière autonome, installant un entre-deux de l'écoute à la perception, oscillant de l'attention à l'oubli.
Developement et composition sonore : Vincent Epplay
Programation algorythmique : Antoine Schmitt

MIX MISSING SYSTEM
MMS  est un développement en live du CD Rom "Infinite CD for unlimited music".
Ce CD génère indéfiniment une musique toujours différente, toujours similaire.
Le programmel résidant sur le CD produit une musique générative, en combinant de manière aléatoire et toujours renouvelée une composition sonore réalisée par Vincent Epplay. Infinite CD installe chez son utilisateur une musique d'aménagement minimaliste qui se renouvelle perpétuellement de manière autonome, installant un entre-deux de l'écoute à la perception, oscillant de l'attention à l'oubli.
Dans sa version live, le programme est activé en direct par Vincent Epplay ; certaines fonctionalités s'ajoutent : les développements génératifs des sons sont rendus visibles par la projection de l'interface graphique du programme (invisible sur le CD ROM). Tous les paramètres et les combinatoires de la composition sont donnés à voir : les sons se combinent et se développent autour de trois états, sortes d'humeurs et de psychologie interne au programme. Ce fonctionnement autonome peut être occasionellement modifié par l'intrusion d'une source audio externe, que la machine entend et à laquelle elle réagit. Ces stimuli extérieurs créent des phénomènes de rupture et de mutation dans la composition sonore. Ces sources audio externes peuvent être de différente nature : captation en direct par micro, source enregistrée, dialogue avec interprète (chanteur, musicien ...)

a

Mix missing system live :
> ZAC 99, Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris - 28/10/99
> Galerie eof, catalogue ppt, 19/01/00
> Espace Kiron, 22/02/00
> Séance d'Ecoute n°8 espace Public>, Laboratoires d'Aubervilliers, 28/03/00
> Art Audio, Maison du Danemark, Paris, 02 et 04/05/03