VIPLAYLANDBiographie • Expositions • Films & DispositifsConcertsProjets / Solo / GroupesDiscographiePresseCommandes & CollaborationsArchivesContact
 
 

===== EXPOSITIONS (sélection)

> Run run run , Centre d’art de la Villa Arson, Nice, 2016
> Mute compagny : Espace d'en bas ; Paris 2012
> Le Temps de l’écoute centre d’art de la Villa Arson ; Nice 2011
> Chansons de geste :invitation de A.Maguet et O.Millagou Galerie Sultana Paris 2010
> Formes invicibles de l’illusion :printemps de septembre / Toulouse 2010
> Six feet under / Glassbox hors les murs / fondation Avicenne, Paris,2009
> L’oblique de phase ”No descriptive Method” Le Dojo, Nice, 2009
> “10 pouces contre l’insomnie” (Hypnose) Galerie Duplex, Toulouse, 2008
> Station des ondes, visite du chantier, La Traversée/104, Paris, 2007
> Cabines d’écoutes, Kunst-Werke, Art France, Berlin, 2006
> 3d Wallpaper, Proposition Jérôme Poret, Le Dojo, Nice, 2006
> Reprise de l’effet relief, Transpalette /Emmetrop, Bourges, 2006
> Devox, avec Antoine Schmitt, Festival Osophére, Strasbourg, 2005
> Cabines d’écoute n°6, Musée des Abattoirs, Toulouse, 2005
> Bruitage technique, “un pour tous”, Glassbox, Paris, 2005
> Cabines d’écoutes #4 Ecoute Centre Pompidou, Paris, 2005
> Ebruitement des rochers parlants, Ouverture3, Laboratoires d'Aubervilliers, 2005
> Juke box pour musique sans titre - Exposition “Live”, Palais de Tokyo, Paris, 2005
> Cabines d’écoutes - Laboratoires d'Aubervilliers, 2004
> Radio shack "Transimages 2 - Mobilités" - Palais de Tokyo, Paris, 2003
> Insonacson/2 - la Box Ecole des Beaux Arts, Bourges, 2002
> Megaphone systeme - Connexe 02, Maison des Métallos, Paris, 2002
> A usages uniques/2 - Public> Play1, Paris, 2002
> Radio shack - Harvard University, Boston, 2000
> Aire de repos* - Festival Belluard Bollwerk International, Fribourg, 2000
> Day of dancing floor * - Rencontres Internationales de Photographie, Arles, 2000
> NWA * - Liste 2000, Galerie Anton Weller, Bâle, 2000
> Sound Edit heure, pièce sonore, site internet de la revue Mouvement, Paris, 2000
> CinéStatic# 2 * - Galerie Anton Weller, Paris, 2000
> Sound corridor, Cité des Sciences et de l’Industrie, Paris, 1999
> De jour, de nuit * - Chez Isabelle Suret, FIAC 99, Galerie Anton Weller
> Never Walk Alone * - Centre National de la Photographie, Paris, 1999
> Le temps qu’il fait - Visions Underground, Printemps du Québec, Paris, 1999
> Sentimental Phone Sonic - Sound Politics, Infozone, Paris, 1999
> CinéStatic - Déplacements, Galerie Anton Weller, Paris, 1998
> Ex aequo à execho -La clef ,St Germain en Laye, 1997

=====Résidences:

> Choufla mer résidence - Alliance Française Essaouira Maroc 2012
> Bureau de production Résidence Le 104 Paris 2010
> No Descriptive method -Villa arson Résidence- Nice 2009
> Villa Medicis hors les murs AFAA Berlin 2006
> Radio shack :Harvard University - Boston 1999
> Alliance Française centre culturel Alexandrie Egypte 1997

===== Bibliographie (ouvrages collectifs)

> Une forme pour toute action:Printemps de septembre à Toulouse 2010
> Arnaud Maguet & Guests Editios: Blackjack / Villa Arson 2009
> Les images et les sons dans les hypermédias artistiques contemporains/H.Zénouda Editions: L'Harmattan 2008
> Planètes sonores : radiophonie, arts, cinéma / Al.Castant :Editions: Monografik 2007
> Ménagerie de Verre : nouvelles pratiques du corps scénique/P.Brignone : Editions: Al Dante 2006
> L’Acte pour l’art / Arnaud Labelle-Rojoux : Editions : Al Dante 2004
> Catalogue / LIVE : Unlimited music/ A.Voltz : Editions : Cercle d’art / Palais de Tokyo 2004
> Revue Parachute n°107 : De la singularité du son par Vincent Epplay Editions : Parachute 2002
> Ateliers 1997-2002 Centre national de la photographie : V.Epplay / P.Giner Editions : Cnd 2002
> Montersampler - Ouverture du champ musical/D. Chevalier: Editions : Scratch - Centre Pompidou Paris 2000




 

 

 

RADIO SHACK - Station des Ondes
Harvard University, Boston, 2000- Transimages 2 - Mobilités" - Palais de Tokyo, Paris, 2003 -Traversée/Le 104, Paris, 2007

a

Radio shack Parc Boston US,1998, mini radios, eméteur,

Emission et transmission sonore par émetteurs radio à courte portée.
Ce dispositif est un travail d'expérimentation sur l'émission sonore par ondes hertziennes, qui a été installé dans sa première version dans un parc de Boston en octobre 1998.La radio ici n'est pas envisagée comme un outil d'information et de communication, Il s'agit plutôt d'utiliser la radiodiffusion comme un medium, un instrument de traitement et de propagation du son, un générateur de compositions sonores : texture et matérialité de la fréquence radio.
Deux émetteurs radio de courte portée, des mini radios portatives positionnées en différents points du site installent un balisage sonore sur le mode de l'infiltration du territoire par le son.
La microdiffusion joue sur la multiplicité des sources, elles jalonnent, ponctuent l'espace, créant des parcours, une lecture de l’espace, laissés à la libre disposition du promeneur / auditeur.
Les contenus sonores sont en liés à des captations directes (micro) effectuées dans l'espace de l'installation, composant une cartographie sonore en fonction de l'agencement des diffuseurs (postes de radio) afin d'aménager des ruptures, des contrastes dans la perception du son et de l'espace dans lequel il s'inscrit.

Radio Shack est un dispositif évolutif, à géométrie et intensité variables.
On pose une trame sonore irrégulière sur un territoire en mouvement, en mutation.
Ce qui se donne à entendre est toujours moins directement perceptible que ce qui se donne à voir d'un territoire. .
La mise en évidence de l'évolution du paysage sonore lié au site est une des données du projet. La diffusion radiophonique en extérieur comme en intérieur vise à créer une attention par captation directe ou analogie sonore, évocation d'événements ou de sons caractéristiques de l'espace dans lequel le dispositif s'installe, elle agit comme un révélateur de l'activité, développant une interprétation d'un espace urbain et la mise en oeuvre d'une identité sonore. Ce type d'approche valorise le caractère fragile, éphémère, évanescent d'un environnement sonore en perpétuel changement.
Le dispositif opère à la lisière de l'urbanisme, de l'art et de l'environnement.
Il génère et diffuse des paysages qui avec la puissance d'évocation qui leur est à chaque fois propre jouent comme des révélateurs du contexte spécifique d'un lieu.

 
a

Mobilitées ,Palais de Tokyo,2003, Paris

Radio Shack #2 est une station radio ultra locale. Dispositif portatif, cette radio est composée d'un centre d'émission mobile, constitué d'hun émetteur, et de plusieurs récepteurs (mini radios) disséminés dans l'espace du Palais de Tokyo.
La radio ici n'est pas envisagée comme un outil d'information et de communication, véhiculant une parole ou diffusant des musiques préexistantes. Il s'agit plutot d'utiliser la radiodiffusion comme un medium, un instrument de traitement et de propagation du son, un générateur de compositions sonores, se servant notamment des textures de la fréquence radio (interférences, brouillages, bribes de paroles ...).
Un certain nombre de postes sont mise a disposition des visiteurs lors de leur passage dans le lieu. Le son radio devient un matériau plastique, ductile, transporté par les audio-spectateurs.
L'audio-promeneur devient ainsi l'instrument d'une partition jouée à l'échelle naturelle du lieu. Son corps est l'agent nécessaire de l'ensemble des opérations déterminées par l'artiste : l'accumulation de récepteurs, leurs interférences, les variations d'intensité, la densification d'une zone de diffusion.
Et grace à l'effet-retour de ses mouvements, le promeneur comprend progressivement la structure et le processus auxquels il participe.
Q'entend-on sur Radio Shack ?